Categories
Macropiratidae

Agdistopis griveaudi Gibeaux, 1994

This post is a contribution to assist with comparison of the known species in the genus Agdistopis Hampson, 1917 (Lepidoptera: Macropiratidae).

In 1994, Christian Gibeaux published Faune de Madagascar, 81: Insectes Lépidoptères Pterophoridae, in which he described the first Afrotropical Macropiratidae species from a single specimen collected in Madagascar in 1961.

Gibeaux treated the macropiratids as a subfamily (Macropiratinae) within the Pterophoridae. His key distinguishes the subfamily as having 1) “ailes antérieures et postérieures entières” (all wings undivided) and 2) “revers de l’aile postérieure sans [une double rangée d’écailles modifiées sur le lobe médian]” (without a double series of modified scales on the middle lobe of the hind wing).

His treatment is as follows:

Sous-famille MACROPIRATINAE

Petite sous-famille ne comportant que deux taxa connus, le troisième appartenant à la faune malgache, est décrit ici.

Gibeaux, C. (1994). Faune de Magascar 81: Insectes Lépidoptères Pterophoridae 10

Agdistopis Hampson

Agdistopis Hampson, 1917 : 43 (espèce type du genre : Agdistopis petrochroa Hampson, 1917 : 44, de Formose, désigné par l’auteur, un synonyme d’Agdistis sinhala Fletcher, 1909 : 8, décrit de Ceylan).

Description. — Palpes labiaux porrigés, d’une longueur égale à deux fois le diamètre de la tête, élargis à leur base par des écailles : palpes maxillaires présents, mais petits ; éperons tibiaux courts : 0, 2, 4.

Aile antérieure avec Sc libre, R tigées (R2 absente), R4 à l’apex, M1 libre, M2 et M3 tigées, Cu1 et Cu2 libres, CuP présente, pas de boucle anale.

Aile postérieure avec Sc+R atteignant l’apex, une branche de M absente, CuP faible, deux anales.

Genitalia ♂ (d’après Inoué) avec le pénis sans caecum ventral, saccus présent, valve amplement bilobée, pas d’uncus proéminent.

Genitalia ♀ aves les apophyses postérieures et antérieures présentes, l’antrum couvert de spinules, le ductus bursae long, la bursa peu individualisée par rapport au ductus, ne portant aucun signum.

Répartition géographique. — Ceylan, Formose, Sud du Japon, îles Fidji et Madagascar.

Commentaire. — La famille des Macropiratidae a été créée , ainsi que le nouveau genre Macropiratis, pour deux nouvelles espèces par Meyrick (1932 : 248-249), la première des Fidji, la seconde de Ceylan. Whalley (1964 : 592) a montré (a) que Macropiratis Meyrick (1932) était un synonyme d’Agdistopis Hampson (1917) décrit comme Pyralidae Galleriinae et (b) que le genre d’Hampson était plus à sa place parmi les Pterophoridae. Minet (1991 : 85 et 87) a confirmé cette opinion, mais en créant une sous-famille spéciale, celle des Macropiratinae, qu’il considère comme la plus primitive des Pterophoridae. L’avis de Minet sera suivi ici, bien que, d’après les spécialistes de Pterophoridae, il conviendrait de rétablir la famille des Macropiratidae.

Gibeaux, C. (1994). Faune de Magascar 81: Insectes Lépidoptères Pterophoridae 10

Agdistopis griveaudi n. sp. (fig. 23)

Agdistopis griveaudi holotype
Agdistopis griveaudi holotype (Gibeaux, 1994, fig. 23)

Type. — Holotype : 1 ♀, Madagascar Centre, S. d’Ambohimahasoa, forêt de Tsarafidy [canton de Tsarafidy, forêt d’Ankafina], 1 450 m, I-1961 (P. Griveaud) (genitalia, prép. Chr. Gibeaux no 4822) (MNHN).

Description. — Envergure : 23 mm ; longueur de la côte des ailes antérieures : 11 mm.

♂. — Il m’est inconnu.

♀. — Antennes brisées, les segments subsistants sont gris-brun. Palpes labiaux (fig. 1) gris-beige, porrigées. Tête grise, avec une bande mediane brune. Thorax et ptérygodes gris-brun. Dessus de l’abdomen gris-brun, avec les sixième et septième tergites plus foncés, latéralement brun foncé, et la partie postérieure de chaque tergite gris perle. Dessous de lábdomen avec la moitié basale brun foncé, ensuite brunâtre. Pattes pro- et mésothoraciques brisées, les fémurs droits subsistants sont beiges. Pattes métathoraciques beige brilant de reflets dorés, ombrées de brunâtre aux articulations, les deux paires d’éperons très courts. Dessous du thorax beige.

Aile antérieure brune, avec : la moitié longitudinale supérieure blanchâtre jusqu’à la cellule, ombrée de brunâtre dans celle-ci ; une ligne transversale oblique antémarginale, la marge, les nervures et une ligne virguliforme au milieu du bord interne du même blanchâtre ; après la cellule, délimitant la zone blanchâtre, une ligne oblique brune, partant de la côte jusqu’à la base du disque ; l’aire marginale, entre la ligne transversale oblique blanchâtre et les franges, brune transversée par les nervures blanchâtres. Franges costales, avant l’apex, blanchâtres ; franges d bord externe composées de deux rangées d’écailles, la première, de moitié plus courte que la seconde, est brun doré, plus clair à la base, la second est brunâtre, également plus claire à la base. Dessous de l’aile marron foncé, aves les dessins blanchâtres transparaissant légèrement.

Aile postérieure marron doré, ainsi que les franges, mais celles-ci paraissent, sous un certain angle, grisâtres. Dessous de l’aile de même couleur que le dessous des ailes antérieures.

Gibeaux, C. (1994). Faune de Magascar 81: Insectes Lépidoptères Pterophoridae 10-12
Agdistopis griveaudi female genitalia
Agdistopis griveaudi female genitalia (Gibeaux, 1994, figs. 96-98)

Genitalia (fig. 96) aves les papilles anales peu marquées, les apophyses postérieures et antérieures assez longues et fines, l’antrum (fig. 98) presque rectangulaire, recouvert de spinules, l’ostium bursae (fig. 97) long, le ductus bursae très long, la bursa peu individulisée par rapport au ductus, ne portant aucun signum, le ductus seminalis émergeant peu après l’ostium.

Distribution. — On ne connait que la localité de l’holotype.

Biologie. — Premiers états inconnus. Espèce se trouvant dans les formations botanique particulières du Domaine du Centre situées au Sud d’Ambohimahasoa.

Répartition géographique. — Madagascar, où l’espèce nést actuellement connue que la région du Centre.

Gibeaux, C. (1994). Faune de Magascar 81: Insectes Lépidoptères Pterophoridae 10-12

Leave a Reply

Your email address will not be published.